• Aucune description de photo disponible.

     
    Le retour à l’innocence n’est pas de la naïveté. L’innocence est l’état le plus simple de la conscience, mais il n’a rien à voir avec un état simpliste et inerte. L’innocence est un retour à l’authenticité, à notre essence originelle.
    Être innocent veut dire se laisser porter par le flot de la vie, sans peur et sans contrôle. Dans l’innocence, il n’y a plus de souffrance. Il n’y a que la joie de vivre. La vie est vue avec humour, comme une plaisanterie où chaque seconde est un réservoir de rires et de bien-être.
    L’innocence, c’est aussi redevenir enfant face à la vie. Je découvre mon enfant intérieur et le ramène à la vie. J’évite de me prendre trop au sérieux, ou plutôt de prendre la vie trop au sérieux. Dans l’innocence, mon enfant intérieur s’exprime et fait éclater sa joie et son coté facétieux. Le Divin est plein d’humour. Le Divin se réjouit lorsque nous rions dans notre innocence.
    L’innocence, c’est agir naturellement à partir de la Source, spontanément, en sentant dès son impulsion la justesse de l’action à venir.
    Agissant à partir de l’essence même de l’être, je génère une harmonie innocente et sereine.
    L’innocence, c’est la liberté d’être ce que je suis et de le montrer. C’est prendre conscience que la vie est joyeuse et dynamique.
    L’innocence, c’est la découverte magique de chaque instant de vie.
    L’innocence est là quand on ne bâtit rien de factice sur l’instant présent. Alors, l’’énergie est vécue dans sa pureté originelle.
    Vivre la vie avec innocence, c’est être libéré de la pression des pensées qu’on émet sur soi et que les autres projettent sur nous. C’est être libre du conditionnement de la société et des concepts créés par les générations passées.
    Notre véritable nature divine bouscule toutes les idées reçues, les concepts et autres limitations de l’esprit. L’emprise du mental se dilue, car il ne nous fait plus peur. Il ne peut plus nous faire croire à ses histoires de détresse. La société est vue comme elle doit être vue, comme un fantastique champ d’expériences et de rencontres entre des âmes aussi riches les unes que les autres.
    Être innocent, c’est donc être libre des concepts et des schémas créés par le mental et les systèmes de pensées. L’innocence, c’est vivre au-delà de la pensée. Comme témoin dans un premier temps, jusqu’à ce qu’on découvre que le témoin lui aussi peut être vu.
    L’innocence est totale et parfaite, la vie est vécue dans toute sa splendeur quand il n’y plus de résistance. Nos peurs deviennent alors des expériences de liberté, nos souffrances des possibilités de croissance. La vie est exprimée, réalisée dans sa plénitude.
    J’accepte ce qui se présente avec sérénité. Ce que je percevais auparavant comme un obstacle est vu comme une chance de grandir vers plus d’autonomie. Mes pensées ne me dictent plus ma conduite. Elles ne bâtissent plus un schéma de contraintes et d’angoisses. Je vois la vie avec innocence et confiance. Je fais confiance à la vie avec innocence. Je deviens maître de mon destin en vivant dans la plénitude du moment présent et en savourant toutes les opportunités qui se présentent.
    Isabelle Studer 
     
    « »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Mai à 12:32

    bonjour Bérénice, 

    c'est beau l'innocence, l'insouciance,

    Passe un bon après-midi, gros bisous, 

    Nadine

    gifs bon apres-midi - Le Monde des Gifs

    2
    Jeudi 6 Mai à 13:31

    Un article intéressant qui donne bien à penser ! Superbe , c'est un beau thème ^pour ce mois de mai . Je vais participer mais il me faut retrouver mes photos ! Tout va très bien sous le soleil Toulousain, mais le ciel est couvert par quelques nuages blancs. J’ai le plaisir de te souhaiter un bon jeudi. Cordiales amitiés & à +

    3
    Jeudi 6 Mai à 14:19

    L'innocence : naïveté, pureté et malheureusement le monde dans lequel nous vivons nous enlève toute innocence.

    Aujourd'hui temps minable , pluie , vent et froid attendons la fin de la semaine ou les températures doivent revenir à la normale.

    Bonne journée Bérénice toute mon amitié 

    4
    Jeudi 6 Mai à 15:17

    Un beau bonjour tout comme la cigale... hi hi!

    Ici le temps est gris... pas de soleil!

    Un bien beau texte sur l'innocence. Par contre il ne faut pas être naïf non plus. On risque de beaucoup souffrir.

    Moi j'aimais tout le monde jusqu'à ce que l'on me fasse souffrir... 

    Je te souhaite une bonne journée.

    Bises amicales, Réjeanne.

    5
    Jeudi 6 Mai à 17:28

    bonsoir berenice quoiqu il n est pas tres tard encore mais il fait un peu sombre par chez nous , 

     demain la petite fille viendra dejeuner avec nous donc je prepare un peu des aujourd hui ça m occupe bien et ça fait passer le temps aussi , je ne suis sortie que pour faire quelques courses dans la matinée car la je suis fatiguée et je me suis prise un daffalgan pour essayer d etre mieux 

     et toi comment ça va 

     amitiés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Jeudi 6 Mai à 19:24

    J'ai rien vu, je suis libre et innocent,je suis confiant et sans angoisses, lol, bisous JL

    7
    Jeudi 6 Mai à 19:36

    bonsoir mon amie j'ai lu ton texte avec attention...je te souhaite une bonne soirée et une douce nuit..bises amicales YVETTE

    8
    Vendredi 7 Mai à 08:22

    C'est très difficile d'être innocent quand on est humain... je crois que seuls les animaux sont vraiment innocents !

    Bisous et très bonne journée

    9
    Vendredi 7 Mai à 14:39

    C'est juste une grâce que d'être ainsi.
    Certaines personnes voient le mal partout et d'autres sont innocents voire naïfs.

    (mais au moins la vie est plus belle ainsi) Bises de bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :