• Accueil

    L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et nature

  • Aujourd hui je vous amène visiter le Prieuré de Marcevol

    Pour s y rendre prenez le N116 direction Prades au niveau de Vinça tourner à droite direction Arboussols / Marcevol

     En arrière plan du village d'Arboussols, le massif du Canigou se dresse majestueusement.

    DSC_0098 

     

    Surplombant le barrage de Vinça, le hameau de Marcevol, perché à 580m, fait face au massif du Canigó comme un véritable balcon dominant la vallée de la Têt. Un parcours sonore autour de l’ancien Prieuré, joyau de l’art roman catalan, permet une approche sensible mêlant musiques, légendes, témoignages d’anciens, bergers, pèlerins et randonneurs... Cette balade typique a aussi pour vocation de savourer les paysages, loin du monde agité en écoutant les gens d’ici vous parler à l’oreille.

     

    L'église sainte Eulalie, du 11ème siècle, est de style roman catalan.

    DSC_0100

    Un peu d histoire 

    Le territoire sur lequel Marcevol s'est développé était habité au néolithique tardif (-2500 à -2000). Cette époque était caractérisée par l'érection de monuments mégalithiques, or ici se trouve encore de nos jours le dolmen de la Barraca. Le village lui-même s'est créé autour du Prieuré  qui s'est construit dès les premiers temps du Moyen-Age. Comme s'était souvent le cas, les moines qui y vivaient avaient besoin d'un certain nombre de services qui leurs étaient fournis en échange de leur protection.

     

    Tout proche, le prieuré de Marcevol, du 12ème siècle, servait de forteresse pour la protection des populations.

    DSC_0103 

    Pour mieux assurer cette protection, les habitants des environs se sont regroupés auprès des bâtiments ecclésiastiques, formant un embryon de village qui a disparu en même temps que l'activité du prieuré. De nos jours il reste l'église de Notre Dame de la Gradas (Notre Dame des degrés, en référence à l'escarpement), qui est l'église fortifiée du village en ruine de Marcevol. Elle remonte au XIe siècle (première mention en 1088), soit avant la construction du prieuré (1128-1421), mais l'enceinte est un peu plus récente.

    L'église Notre Dame de Las Grades (des degrés), du à l'escarpement, du 11ème siècle, était elle aussi fortifiée. 

    Eglise Notre-Dame des Escaliers 

    Cette église est devenue paroissiale en 1163, elle reçu de nombreux bénéfices durant le XIIe siècle, puis un chapitre de l'ordre du St Sépulcre de Jérusalem, avant la création du prieuré de Marcevol.

    https://conflentpatrimoine.wixsite.com/conflentpatrimoine/signaletique-arboussols ND des Degres  

                 église paroissiale Notre-Dame-des-Escaliers-de-Marcevol                    

     

    Notre Dame est typique d'une construction de la 2e moitié du XIe siècle. Sa nef est voûtée en berceau en plein cintre, son chevet est décoré avec des arcatures aveugles. De nos jours, le hameau est rattaché à Arboussols.

    avion

    En 1129, l'église Sainte Marie de Marcevol est donnée à l'ordre canonial régulier du Saint-Sépulcre par l'évêque d'Elne.

    Le prieuré est la seule dépendance de cet ordre en Roussillon. Il est alors reconstruit, comme l'atteste un testament en date de 1142 qui mentionne les travaux alors en cours sur l'édifice.

     

    Le séisme de 1428, qui fit de nombreux dégâts en Catalogne, endommagea une grande partie des bâtiments monastiques, dont la reconstruction fut entreprise dans les années qui suivirent.

     

    DSC_0104 

    Au xve siècle, alors qu'il était en pleine période de décadence comme nombre de fondations religieuses à travers la France, l'Ordre des chanoines réguliers du Saint-Sépulcre est dissous par le pape en 1489 et le prieuré est transféré à la communauté des prêtres de Vinça qui l'administre jusqu'à la Révolution française

    En 1790, Marcevol était rattachée au canton de Vinca.

     

    DSC_0106 

     

    Il ne reste pratiquement rien des bâtiments conventuels, les locaux ayant été endommagés par le tremblement de terre de 1428 et sans doute jamais totalement reconstruits.

    Mentionnons le mur de fortification, daté des xiiie et xive siècles, conservé sur les côtés ouest et sud (dans le prolongement de la façade) de l'édifice. 

     

    DSC_0111

    Vendu comme bien national à la Révolution, il est converti en exploitation agricole.

     

    L'édifice, classé au titre des monuments historiques par la liste de 1840, est restauré à partir des années 1970.

     

     

    Dans la cour intérieure, le mur bahut du cloître a été restitué ainsi que les corbeaux, sur le mur gouttereau de l'église, qui soutenaient la charpente du toit du cloître.

    DSC_0114              DSC_0115

     Puis en 1801 au canton de Sournia. 

    DSC_0116         DSC_0117

    Depuis 1822, le village de Marcevol est une commune de Arboussols. 

     

    DSC_0118         DSC_0121

     

    L'aile ouest garde également des éléments médiévaux : ancienne citerne, et un arc en plein cintre, restitué par l'association du prieuré lors de la restauration, dans la salle servant aujourd'hui pour des expositions et l'accueil.

    DSC_0123

    Face au ciel et au Canigou – la montagne sacrée des Catalans – un prieuré roman magnifiquement restauré domine un panorama splendide.

    Le prieuré de Marcevol est un haut lieu culturel protégé par une Fondation reconnue d’utilité publique.

    Pour que vive la culture dans un environnement préservé.
    Qui n’est jamais venu à 
    Marcevol ne connaît pas tout de la beauté du monde !

     

    Bienvenue dans ce site exceptionnel !

    DSC_0124

    Un petit rando au départ d Arboussols,  prendre la direction de la chapelle Sainte-Eulalie en montant au nord vers le col de Gués. Visite de l'édifice après 15 min de marche. Prendre la direction de Marcevol et reprendre vers l'est le GR 36 pour redescendre sur Marcevol. La visite du prieuré du XIIe siècle s'impose. La vue sur le Canigou est exceptionnelle, la Méditerranée est à l'est. Retour sur Arboussols par le "Tour du Fenouillèdes" ou la petite route. 

     

     lien pour poursuivre le circuit

    https://www.france-voyage.com/balades/boucle-arboussols-marcevol-171.htm

     Merci de votre visite à demain .....         


    11 commentaires
  •  

    Aujourd hui je vous amène vers le Prieuré de Serrabonne juste après le village de Bouleternère en quittant la RN 116

    village de Boule d Amont , son église à visiter

               Bouleterrasse extérieure, blottie contre l'église - Picture of Auberge du Val  d'Amont, Boule-d'Amont - Tripadvisor ont  Peut être une image de plein air       .Boule-d'Amont, un riche patrimoine, isolé, au cœur des Aspres - Boule-d' Amont – Pyrénées-orientales - Midi-Pyrénées - Grand Sud Insolite et Secret

    Le prieuré est installé dans un site isolé de Bouleternère. Pour s’y rendre, il faut prendre la RN116 en direction de la Cerdagne et la quitter vers Bouleternère. Traversez le village et poursuivez la route, le prieuré est bien indiqué.

    La route grimpe sur la colline avant d’arriver sur un petit plateau herbeux où s’y dresse le prieuré qui surplombe la vallée du Boulès.

    Prieuré de Serrabone. Vue générale | Mapio.net           

    Au XIème siècle il est mentionné une petite église qui servait comme lieu de pèlerinage. En 1052 Pierre Bernard y fonda le prieuré avec 15 autres moines à la demande du vicomte de Cerdagne. La communauté fut reconnue en 1082 et la chapelle est consacrée une première fois.

                 PRIEURE DE SERRABONE | BOULE-D'AMONT |

    Au XIIème siècle, elle fut profondément modifiée : la nef principale, initialement unique, est complétée au nord par une nef collatérale voûtée ; au sud une galerie voûtée. Les moines construisent un cloître, un réfectoire, un dortoir… et  agrandissent l’église. Ces travaux permirent une seconde consécration en 1151 et l’église prit alors le nom de Santa Maria de Serrabona.

              

    La station thermale Prats-de-Mollo-la-Preste dans les Pyrénées Orientales-  Location-cure.net                  LES CRETES DE SERRABONNE......depuis le prieuré - Vidéo Dailymotion

    Très prospère à sa création, le prieuré commença à décliner à la fin du XIIIème siècle, déclin qui s’accéléra ensuite. L’église est abandonnée et sert de refuge aux troupeaux et aux bergers de la région. Remarqué par Jaubert de Passa, le prieuré est visité par Prosper Mérimée. En 1875, il est classé parmi les premiers « monuments historiques » ce qui contribue à son sauvetage définitif.

               Le Prieuré de Serrabone : un véritable trésor - Martine Passion Photos           Actualité - Prieuré de SERRABONE - le 17 septembre 2017 - club Randonnée  Narbonne Randonnée & Montagne - Clubeo

    Au début du XXe siècle, sa tribune-jubé en marbre rose est dégagée. Restauré depuis les années 1960, ce haut-lieu de l’art roman domine aujourd’hui un vaste espace naturel protégé. En 1968, le prieuré de Serrabona est devenu propriété du Département des Pyrénées-Orientales, qui mène sur tous ses sites une forte démarche de valorisation. En plus de sa conservation et de son entretien, il a ainsi choisi de l’animer à travers des visites commentées, des concerts et des manifestations culturelles dans les jardins et dans l’église.

           Prieuré de Serrabone - Prieuré de Serrabone - Boule d'Amont - Conflent -  Villes/Villages - Pixtof Banque d'images Pyrénées Orientales

    Dans la vallée du Boulès, niché dans une nature préservée, le prieuré Sainte-Marie de Serrabona mérite le détour, tant pour son site magnifique que pour son patrimoine roman remarquable.
    A voir : La galerie claustrale, la tribune, le jardin botanique et les sentiers de randonnée autour du prieuré.

                                  

    Le prieuré est un très bel édifice  en pierres de schistes à l’architecture classique des constructions du XIe siècle. Relativement petit, il ne faut pas très longtemps pour en faire le tour. 

     

    En arrivant face à l’église on remarque plusieurs bâtiments accolés ; le principal est l’église, un bel édifice régulier à nef unique avec son clocher massif, positionné à côté de l’église.

     

       

    A l’intérieur on découvre tout d’abord le cloître, ou galerie claustrale. Ici, le cloître ne possède qu’une travée, il ne fait pas le tour d’un jardin, comme c’est souvent le cas. C’est la configuration des lieux qui veut ça puisque le monastère est bâti à flanc de colline.

     

                  Pyrénées Orientales (66) - Prieuré de Serrabone // France - Pyrénées  Orientales (66) - Prieuré de Serrabone - stephanecompoint.com             Prieuré de Serrabone (prieuré roman de Serrabona)

    Les arcades forment de magnifiques ouvertures sur la nature environnante. On peut observer des piliers en marbre rose de Villefranche de Conflent et de forme cylindrique. La qualité des sculptures des chapiteaux est remarquable et ils sont très bien conservés. Ils présentent des animaux fantastiques, des lions, des aigles ou des végétaux qui surplombent le ravin.  

              Les joyaux de l'art roman catalan - OnVaSortir! Perpignan            Prieuré de serrabone - Belpuig - Arles sur Tech

    C’est dans l’église que l’on peut admirer une splendide tribune en marbre rose de  Villefranche de Conflent Les colonnes sont surmontées de chapiteaux sculptés. Ces derniers, ornés de motifs floraux, d’anges et d’animaux, constituent un superbe témoignage de l’art roman roussillonnais.

    FRANCE,_PYRENEES-ORIENTALES,_CONDALET,_ABBAYE_SAINT-MICHEL_DE_CUXA           Le Prieuré Sainte-Marie de Serrabone, chef d'œuvre de l'art roman - Boule  d'Amont – Pyrénées-orientales - Midi-Pyrénées - Grand Sud Insolite et Secret

    Depuis la galerie un escalier permet d’accéder à l’ancienne salle capitulaire qui est aujourd’hui une terrasse. De là on peut observer toute la vallée, le cloître et ses superbes colonnes ainsi que le mini-jardin en contrebas.

     

    Grotte canalettes-prieuré serrabone - OnVaSortir! Perpignan                     

    Notre visite se poursuit ensuite avec le chœur de l’église. C’est dans cette partie que se cache le trésor que tous les visiteurs viennent admirer : la tribune sculptée en marbre rose.  La tribune est assez grande et mesure 3 mètres de haut, dotée de 3 arches de large sur 3 de long. Les sculptures de la façade sont de grande qualité.

    https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/5d2734853e454669a768a2c5/large/image.jpg?v=1

    Autour du prieuré vous trouverez également un jardin botanique riche en plantes méditerranéennes, l’occasion de vous balader pour profiter pleinement des lieux et peut-être de démarrer une randonnée autour du prieuré.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C’est dans la vallée de Boulès, au milieu d’une forêt que se trouve ce magnifique édifice religieux, l’un des plus beaux exemples d’architecture romane du Roussillon. Chaque année, de nombreux touristes viennent découvrir ce site magnifique, qui est devenu un incontournable dans le département malgré sa petite taille. 

    Prieuré de Serrabona - Guide Loisirs des Pyrénées-Orientales Merci de votre visite à demain ..... 

     

    Un livre a vous proposer à commander à l auteur : Le novice de Serrabonne de Patrick Dombrowsky

    voici son blog http://jaume-ribera.over-blog.com/?fbclid=IwAR1JCnldBO1H90AWihkp7qBpOLo6-wxim_d_rtD0-Lxsmzz3EUrpm-xVByg

     


    11 commentaires
  • Aujourd hui je vous amène visiter l Eglise et le Cloitre de St Miche de St Genis les Fontaines

    que vous trouverez à la sortie du Boulou  en prenant la voie rapide direction Argeles sur Mer à mi chemin. 

                                       Eglise Saint-Michel à Saint-Génis-des-Fontaines - PA00104117 - Monumentum                  Abbaye St Genis-des-F. - Le cloître

     

    L' église abbatiale St Michel et son Cloitre

    L' Abbaye bénédictine de Saint-Genis-des-Fontaines a été fondée en 778-780 : elle est dédiée à Saint-Genis, martyr du christ (+ 303).

    Détruite au milieu du IXème siècle par des pillards normands, elle est reconstruite peu après, et connaîtra un développement architectural tout au long du moyen âge: voûtement de l'église au XIIè siècle et la construction du cloître XIIIè siècle.

    Restes du cloître - This building is classé au titre des Monuments Historiques. It is indexed in the Base Mérimée, a database of architectural heritage maintained by the French Ministry of Culture, under the reference PA00104117 .      Fortement déclinante au XVIè siècle, elle est unie en 1507 à l'Abbaye catalane de Montserrat ( près de Barcelone). 

    Patrimoine culturel - Commune de Saint-Genis-des-Fontaines              Restes du cloître à Saint-Génis-des-Fontaines - PA00104116 - Monumentum

    Après le rattachement à la France de 1659 (Traité des Pyrénées), les moines frondeurs résistent à la domination française, mais à long terme, ces querelles sapent la puissance de l'abbaye et précipitent son déclin.

    La Révolution française finit de parachever la déchéance du monastère.

    En 1850, l'église abbatiale devient l'église paroissiale du village.

    Restes du cloître - This building is classé au titre des Monuments Historiques. It is indexed in the Base Mérimée, a database of architectural heritage maintained by the French Ministry of Culture, under the reference PA00104117 .       1922-1924 : ces années sont marquées par la vente d'une grande partie des colonnes du cloître à un antiquaire parisien. Il est démantelé. Le quart sud-est resté sur place a été classé monument historique en 1924.

    De 1970 à 1985, la Municipalité de Saint-Genis-des-Fontaines entreprend la recomposition de son Patrimoine culturel avec le concours de l'ASVAC (Association pour la Sauvegarde des Valeurs Archéologiques et Culturelles) . Grâce à des efforts conjugués et persévérants, les pierres sont réinstallées à leur emplacement originel (in situ). À partir de 1987, d'importants travaux de restauration on été réalisés et ont permis de reconstituer les voûtes, plafonds et arrêtes d'angle du déambulatoire inférieur.

    Restes du cloître - This building is classé au titre des Monuments Historiques. It is indexed in the Base Mérimée, a database of architectural heritage maintained by the French Ministry of Culture, under the reference PA00104117 .             Restes du cloître - This building is classé au titre des Monuments Historiques. It is indexed in the Base Mérimée, a database of architectural heritage maintained by the French Ministry of Culture, under the reference PA00104117 .               Restes du cloître - This building is classé au titre des Monuments Historiques. It is indexed in the Base Mérimée, a database of architectural heritage maintained by the French Ministry of Culture, under the reference PA00104117 .  

      L'année 2002 a vu la restauration du déambulatoire supérieur qui, aujourd'hui transformé en "Galerie Culturelle", accueille des artistes de renom. (programme des expositions dans l'agenda)

        Le cloître de St Genis des Fontaines a été construit au XIIIè siècle. Sa  spécificité se caractérise  par la  polychromie de ses marbres, le blanc de Céret, le rose de Villefranche de Conflent  et  le    noir des Corbières Roussillonnaises. Les motifs des sculptures sont variés : faune et flore locales,   sujets allégoriques et scènes liturgiques.   

     

      Le Linteau, en marbre blanc de Céret, est la première sculpture Romane datée dans la pierre    ( 1019-1020 ).

    La date de réalisation est indiquée dans les deux lignes en latin : ''La vingt-quatrième année du règne du Roi Robert, Guillaume abbé par la Grâce de Dieu, ordonna de faire cette oeuvre en l'honneur de Saint-Genis au monastère que l'on appelle des Fontaines.'' 

     

                             Linteau de l'abbaye de Saint-Génis-des-Fontaines — Wikipédia

     

    Visites guidées limitées à 9 pers, réservation conseillée. L’abbaye bénédictine de Saint-Génis-des-Fontaines a été construite en 780 par Sentimir. Détruite au IX° siècle, elle est reconstruite au cours des décennies suivantes. L’église suit un plan de croix latine aux bras très marqués. La réfection du XII°siècle a consisté à couvrir l’édifice de voutes et à décorer la façade dans laquelle a été intégrée autour de la porte un linteau, oeuvre majeure de la sculpture romane du XI° siècle. Le cloître a été construit à l’extrême fin de l’âge roman catalan (fin du XIII° siècle). Sa spécificité se caractérise par la polychromie de ses marbres : le blanc de Céret, le rose de Villefranche-de-Conflent et le noir de Baixas.

                    Restes du cloître - English: Saint-Génis-des-Fontaines Abbey, 12th century, interior of the Romanesque church: nave. 
 Ministère de la Culture (France): Base Mémoire:  APMH00062707  https://www.bildindex.de/document/obj20392558?medium=fr00776c08          

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Saint-G%C3%A9nis-des-Fontaines plus d infos sur ce lien 

                          Cloître et église Saint-Michel - Saint-Génis-des-Fontaines - Journées du  Patrimoine 2020                      Saint-Genis des Fontaines : les habitants pourront bientôt (re)découvrir la  permaculture

    Merci de votre visite à demain .....

     

    Un livre a vous proposer à commander à l auteur : Les Anges de St Génis de Patrick Dombrowsky 

    Voici son blog http://jaume-ribera.over-blog.com/?fbclid=IwAR1JCnldBO1H90AWihkp7qBpOLo6-wxim_d_rtD0-Lxsmzz3EUrpm-xVByg


    9 commentaires
  • Apres St Michel , nous voici vers St Martin du Canigou

    La route la plus longue en partant de St Michel, puis Fillols , Vernet les Bains enfin Castell

    La plus directe en partant de Villefranche de Conflent , direction Vernet les Bains direction St Martin

    Canigou en 4x4 | canigou Taxi | Vernet les Bains | Prades | Vinça | Canigou  4x4                    36 idées de St Martin du canigou | canigou, abbaye, saint martin

     

    Perchée au coeur du massif du Canigou, à 1 094 mètres d'altitude, sur un piton rocheux dominant la vallée du Cady, l'abbaye Saint-Martin du Canigou fut fondée en 1001 par un comte de Cerdagne.

    Empreint de sérénité, ce havre de paix, niché dans un environnement magnifique, à la fois paisible et verdoyant, n'est accessible qu'à pied - environ 40 minutes de montée - au départ du village de Casteil.

                                   L'abbaye de Saint-Martin-du-Canigou

    Occupée de nos jours par la communauté des Béatitudes, l'abbaye Saint-Martin du Canigou, classée Monument Historique, conserve de beaux témoignages du passé : l'église inférieure, majoritairement souterraine, dédiée à Notre-Dame-sous-Terre ; l'église supérieure du XIe siècle, consacrée à saint Martin ; le cloître et ses chapiteaux de marbre... Autant de joyaux d'architecture romane à admirer le temps d'une visite guidée.

    Aux abords de l'abbaye, un escalier vous mènera à un belvédère d'où vous aurez une vue imprenable sur l'ensemble du monastère !

                                   l'abbaye saint martin du canigo

    Pour découvrir l’abbaye Saint-Martin-du-Canigou sur son nid d’aigle au cœur du massif du Canigou, il faut prendre son bâton de pèlerin. Quand elle surgit au bout du chemin, le promeneur est saisi par la beauté du site. Le clocher orné d’arcatures, les chapiteaux de marbre, l’abbatiale et la crypte voûtées font de l’abbaye un joyau du premier art roman régional. Restaurée avec enthousiasme au XXème siècle, elle est confiée par le diocèse à la Communauté catholique des Béatitudes depuis 1988. Messes et offices sont ouverts à tous. Ne manquez pas de monter au point de vue qui permet de contempler l’abbaye de haut en une vue magnifique (à 5 mn).

                 une abbaye, saint martin canigou, les pyrénées | Pikist                    Lieux d'accueil spirituel – Perpignan Catholique

    • Il n’est pas possible de monter à l’Abbaye avec sa propre voiture. On y accède seulement par des sentiers de randonnée. Toutefois, il est possible de louer un Jeep avec chauffeur pour les personnes à mobilité réduite. 
    • L’Abbaye est habitée par une communauté religieuse.
    • Elle a été fondée à l’an 1000 et n’a pas eu une tendre histoire. Bien au contraire, elle fût abandonnée et confisquée pendant l’époque de la Révolution. Après toutes ces péripéties, elle fut restaurée par le peuple catalan. Elle est désormais un des emblèmes du département.
    • Il est possible de visiter l’abbaye Saint-Martin du Canigou sans faire de réservations au préalable.  Pensez tout de même à consulter les horaires d’ouverture avant de vous y rendre sur le site internet.

        File:Saint Martin du Canigou interior.jpg - Wikimedia Commons     The lone prayer in St Martin du Canigou, a photo from Languedoc-Roussillon,  South | TrekEarth    TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE SAINT-MARTIN DU CANIGOU  (PYRENEES-ORIENTALES) - VICTOR ASSOCIATION 

     

    • Il existe deux sentiers qui vous permet de rejoindre l’abbaye à pied. Soit l’itinéraire 1 qui démarre à l’Église de Casteil (la route est goudronnée, mais offre une très belle vue) soit par l’itinéraire 2, un sentier de randonnée plus « sauvage » qui débute au même endroit que les gorges de Cady à la sortie du village. Il faut compter 1 heure environ aller/retour. J’ai choisi l’itinéraire n°2, mais vous pouvez tout aussi bien faire la boucle pour voir les deux facettes.
    • Vous pouvez rejoindre le Col de Llavent en prenant l’escalier qui se situe juste en face de l’Abbaye en suivant l’itinéraire n°9.
    • Cet endroit permet aussi de se rendre au Pic du Canigou pour les plus courageux. Il faudra alors, compter 7 bonnes heures de marche en passant par le refuge de Moura et de Cirerola.

    Abbaye Saint-Martin du Canigou à Casteil: 8 expériences et 27 photos           Abbaye Saint-Martin du Canigou tourisme            TRESORS DU PATRIMOINE FRANCAIS : ABBAYE SAINT-MARTIN DU CANIGOU  (PYRENEES-ORIENTALES) - VICTOR ASSOCIATION 

    Visiter l’abbaye de Saint-Martin du Canigou, c’est pénétrer dans un havre de paix et ne faire qu’un avec ce doux silence. Au-delà de sa prestance, l’atmosphère qui y règne est tout aussi incontournable. Et ce n’est pas Sœur Claire qui dira le contraire. Une guide hors paire, qui nous transmet une belle énergie, mais aussi des histoires passionnantes. Elle détient les secrets de l’abbaye, et nous fait l’immense honneur de nous les raconter.

                             

    Soeur Claire fait partie de ces guides enthousiastes et passionné.e.s qui ne nous ennuient jamais, bien au contraire. Elle est capable de transporter n’importe qui là où elle le désire juste en écoutant ses paroles. Avec elle, on apprend le quotidien de leur communauté, mais aussi la vie qui s’est écoulé durant des siècles.

    Cap Béar à Port-Vendres Paysage du Conflent Le village d'Eus Abbaye de Saint  Martin du Canigou Porte ferrée en fer du Canigou Four solaire d'Odeillo en  Cerdagne Abbaye de Saint Michel de Cuxá Villefranche de Conflent

    Vous souhaitez prolonger le plaisir ? Direction Le circuit de la Tour de Goa en passant par le Pic de la Pena et ces crêtes offrant de magnifiques panoramas. Nous pouvons d’ailleurs observer de là haut, l’abbaye si le temps le permet. À vos chaussures!

     


    9 commentaires
  •  

    Aujourd hui je vous amène faire un tour dans la Vallée du Conflent Juste après Prades et avant Taurinya 

     

    LE TOUR DE L'ABBAYE DE SAINT-MICHEL DE CUXA - lindependant.fr  Dans une vallée au cœur du Conflent roman et au pied du Canigo, l'Abbaye de Saint-Michel est un ensemble architectural exceptionnel (X° - XII° siècles) avec sa basilique, une des plus grandes et plus significatives églises préromanes d'Europe, son clocher roman lombard, sa crypte et son cloître roman. Elle est la demeure des moines bénédictins depuis 878.

    Patrimoine : un fonds participatif pour sauver St-Michel de Cuxa             Les joyaux de l'art roman catalan - OnVaSortir! Perpignan       File:Abbaye Saint-Michel de Cuxa 02.jpg - Wikimedia Commons 

    L abbaye de Saint Michel de Cuxa est un monastère bénédictin situé au pied du Canigou, 

    Sur la commune de Codalet, dans le département des PO , Région Languedoc Roussillon

    Il fait partie de la province espagnole de la congrégation de Subiaco 

    (Confédération bénédictine)

    Abbaye Saint-Michel de Cuxa - 23 images de qualité en haute définition        Abbaye Saint-Michel de Cuxa - 23 images de qualité en haute définition          Fichier:Codalet (66) Abbaye Saint-Michel de Cuxa Église 04.JPG — Wikipédia

     

     

     

     

     L église abbatiale est en partie pré romane, et son cloître marque XIIème siècle la naissance de  la sculpture romane roussillonnaise.

    L ensemble est classé au titre des monuments historiques.

                                                

     

                À l'automne 878, une crue soudaine de la Têt, consécutive à des pluies diluviennes, emporte dans ses eaux le monastère (situé tout près du lit de la rivière, à l'emplacement de sources thermales déjà connues dans l'Antiquité). Les 35 moines survivants se réfugient à Cuxa, où se trouve une église dédiée à saint Germain, propriété du clerc Protase (Protasius) qui s'est, avec quelques compagnons, agrégé à la communauté de Saint-André en 854. Un document daté du 29 juin 879 règle la situation juridique des moines de Saint-Germain : ils se constituent en une communauté monastique et Protase en devient le premier abbé.  

                                   

         

                     C'est aussi à l'abbé Oliba avant 1046 que l'on doit attribuer la construction des deux clochers jumeaux, de style lombard, élevés aux extrémités des bras du transept. Le clocher nord, qui portait les cloches et l'horloge, s'est écroulé pendant l'hiver 1838-1839, abattu par une tempête. Dans sa chute il entraîna l'extrémité nord du transept sur laquelle il était bâti.     

                FRANCE,_PYRENEES-ORIENTALES,_CONDALET,_ABBAYE_SAINT-MICHEL_DE_CUXA

    Il ne subsiste plus aujourd'hui que le clocher méridional. Il s'agit d'une tour haute de 33 mètres, décorée de bandes lombardes ; ses quatre étages sont percés de baies jumelées surmontées d'oculi. Des lesènes ou bandes saillantes verticales d'un seul jet sur trois étages soulignent l'élan vertical de cet endroit. La tour est couronnée par un crénelage, qui n'est pas d'origine. On lui rapporte un contrefort à la base vers le XVe siècle pour contrebalancer son inclinaison, qui aurait pu causer son effondrement. 

     

    abbaye_presentation

    Merci de votre visite à demain .....


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique